Outils pour utilisateurs

Outils du site


boulonnerie_inox

La boulonnerie inox

Pour la plupart de nos conceptions, nous utilisons de la visserie acier, la plus commune.
Cependant, pour certains projets le recours à l'inox est obligatoire… Que ce soit pour des projets dans les domaines de l'agroalimentaire, la santé, les cosmétiques, ou encore pour des installations en bord de mer, les capacités d'inertie chimique de l'inox sont parfois indispensables.
Cependant, la visserie inox est un domaine un peu particulier et on ne choisit pas une vis inox comme on le ferait avec une vis acier!
Petit tour d'horizon…

Visserie inox

Petit rappel sur les inox

L'acier inoxydable, communément appelé “inox”, est un acier contenant au minimum 10,5% de chrome et maximum 1,2% de carbone, mais également d'autres composés selon les nuances (Nickel, Molybdène,…)
En règle générale, l'inox a une bonne résistance à la corrosion, une grande inertie chimique, et est donc compatible avec le contact alimentaire. De plus, il est souvent amagnétique, et est recyclable à vie.
MAIS : il existe de très nombreuses nuances d'aciers inoxydables, avec chacunes leurs caractéristiques. D'ailleurs, si besoin vous pouvez consulter ce tableau des correspondances pour les nuances d'inox.

On va retrouver quatre grandes familles en inox :

  • Les austénitiques : Les inox austénitiques ont une bonne résistance à la corrosion, une faible perméabilité magnétique, sont malléables et sont soudables. Ce sont les nuances d'inox les plus utilisées sur le marché.
  • Les martensitiques : Les inox martensitiques, qui sont des inox austénitiques trempés, ont une résistance à la corrosion relativement faible mais une grande dureté, et de manière générale de grandes caractéristiques mécaniques. Par contre, ils sont magnétiques.
  • Les ferritiques : Les inox ferritiques ont une faible teneur en carbone, ne sont pas aptes à la trempe mais ont une bonne soudabilité. Résistance à la corrosion très variable selon la composition.
  • Les austéno-ferritiques (Duplex) : Les inox Duplex sont des “mélanges” entre des aciers ferritiques (50 à 55% en général) et des aciers austénitiques. Leur tenue à la corrosion est en général excellente, ainsi que leurs caractéristiques mécaniques. Cependant, ils sont difficiles à forger et à usiner.


L’acier inox est inoxydable car une couche passive se crée avec l’air et le chrome, ce processus se régénère à vie. De ce fait, c’est un grand avantage par rapport à un acier revêtu qui aura des problèmes de corrosion si sa couche protectrice se détériore.
Les aciers inox sont classifiés selon un nombre PREN (Pitting Resistance Number) montrant l’aptitude à résister à la corrosion par piqures. Nous ne classifions pas les inox par rapport au test brouillard salin qui n’est pas adapté pour l’inox…

Et pour la visserie, quelle nuance ?

 Industrie inox

Et bien ça dépend… L'immense majorité de la visserie inox est en A2 ou A4 (c'est à dire en inox AISI 304 ou AISI 316), qui sont des austénitiques. Nous reviendrons plus en détail sur leurs caractéristiques plus tard, mais il faut savoir que leur tenue mécanique est relativement médiocre…
On trouvera assez communément aussi de la visserie en C1 (AISI 410) et C3 (AISI 431) : très bonnes caractéristiques mécaniques, mais résistance à la corrosion variable selon les références.
Et enfin, des Duplex… Plus difficiles à trouver, et relativement chers, mais ils ont des caractéristiques mécaniques aussi bonnes que la boulonnerie acier classique, mais avec une résistance à la corrosion exceptionnelle!

L'inox A2

L'inox A2 est le plus courant, le plus économique, mais pas le meilleur… Il est inadapté à l'air marin (à utiliser au minimum à 50km des cotes et plutôt à l'intérieur) et aux acides, a des caractéristiques mécaniques assez limitées, mais conserve tout de même la “qualité alimentaire”. Il est très utilisé pour les éléments de cuisine.

L'inox A4

L'inox A4 est le deuxième grand représentant des inox. Caractéristiques mécaniques légèrement meilleures, mais surtout une très bonne résistance à la corrosion. Il est très courant en nautisme, et sur les installations en bord de mer à l'extérieur. Il résiste également aux acides.


Caractéristiques mécaniques

Contrairement à la visserie acier classique, il n'y a pas de classe de qualité (du type 10.9 ou 8.8) pour l'inox, mais un “code résistance” qui est égal à 10% de la résistance mécanique à la rupture. Classiquement, on aura des codes 50, 70, et 80 sur des vis inox “de base”, c'est à dire en A2 ou en A4.
Vous pouvez retrouver les valeurs de résistance selon ces codes ici : Résistance en traction et cisaillement pour vis en inox.
Attention : si la résistance mécanique de la vis est un critère important dans votre conception, évitez de prendre du A2 ou du A4… La résistance mécanique n'étant pas mentionnée, elle peut être variable!

Ensuite, pour des inox plus “haut de gamme”, il faut consulter directement les valeurs de résistances indiquées par le fabricant. Pour faciliter les choses, la société BUMAX par exemple propose des vis dont la désignation reprend un code ressemblant aux classes de qualité des vis acier, lorsque les caractéristiques mécaniques sont proches (Exemple: BUMAX 88 équivaut à une vis 8.8, BUMAX DX 129 correspond à une vis 12.9…)

 Bumax

Quelques conseils

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils “en vrac” à suivre lors de l'utilisation de visserie inox :

  • Ne JAMAIS visser de la boulonnerie inox dans des taraudages en acier : cela va les détériorer avec le temps
  • Lubrifier les vis (et/ou écrous) avant montage
  • Si montage des vis mécanisé, ne pas dépasser 500 tr/min
  • Au niveau du dimensionnement des vis, choisir un grade de visserie égal ou supérieur à celui des pièces assemblées
  • Attention à la température! L'inox se dilate plus facilement que l'acier… Serrer dans une plage de 0 à 50°C, et éviter les fonctionnements à haute température.
    Petite histoire d’une erreur qui partait d’une bonne intention : pour éviter la corrosion, la boulonnerie d’un assemblage acier a été prévue en inox. Sauf que circulait dans cet assemblage de la vapeur à 250 °C… Les vis se sont plus dilatées que les pièces assemblées = fuite !



boulonnerie_inox.txt · Dernière modification : 2023/09/20 11:40 de 37.165.249.39

Donate Powered by PHP Valid HTML5 Valid CSS Driven by DokuWiki